Stories

STORIES

Moment donné

Mathilde Thibaut

Fondatrice de Moment donné

 

 

Mathilde Thibaut a fondé « Moment donné », une application et média pour mettre en relation les associations avec des bénévoles dont elles ont tant besoin. En novembre 2022, elle participait à notre programme Source Ensemble pensé avec notre partenaire Pulse à destination des femmes entrepreneuses à Marseille.

Elle nous raconte son parcours, la naissance de son envie d’un projet professionnel engagé et comment ce projet a évolué au sein de notre programme d’accompagnement.

 

Raconte-nous ton parcours.

Mathilde Thibaut : J’ai étudié la gestion de projet et le management international entre Paris, l’Italie, les États Unis, et la Chine. J’ai débuté mon aventure professionnelle à 20 ans en créant et développant pendant 2 ans l’antenne italienne d’une société de packaging eco-responsable. Puis j’ai travaillé à Londres 3 ans en tant qu’acheteuse pour finalement revenir à Paris en tant que chef de projet senior dans une agence de design produit. Au cœur de mon métier : faire le lien, que ce soit entre le client et les équipes créatives ou encore entre les salariés et la direction comme délégué du personnel et responsable RSE.

En parallèle de mes expériences professionnelles, j’ai toujours investi de mon temps libre pour faire du bénévolat. J’ai aussi pu constater la difficulté de recruter des bénévoles dans un monde saturé d’informations et où les ressources sont limitées pour les associations.

À 30 ans, je me suis posé les bonnes questions. Dans le contexte du COVID, l’envie de donner plus de sens à mon métier et de se sentir utile s’est renforcée.

Avec la conviction qu’aider rend heureux, j’ai décidé de créer Moment donné. Une application qui met en relation les associations et les bénévoles et facilite les inscriptions à des actions. J’avais envie de créer l’outil qui permettrait d’ancrer l’entraide dans notre quotidien et simplifier le processus d’engagement.  J’ai donc quitté Paris et décidé de développer mon projet à Marseille.

J’ai rejoint une association afin d’intégrer et de comprendre le territoire marseillais avant de lancer mon projet. J’étais responsable de la gouvernance, du lien avec les associations, de la richesse humaine, du partenariat et de la recherche de financement.  J’ai donc réussi à créer une connexion au réseau associatif et aux acteurs du territoire.

C’est à ce moment que j’ai rejoint le programme Source Ensemble imaginé par Creatis et Pulse pour professionnaliser mon projet. Cela m’a aidé à me structuré, à travailler sur mon étude de marché, mon modèle économique, la création du prototype de l’application en no code…

En novembre 2022 je me suis également formée à la coopération et la posture de facilitatrice en intelligence collective avec l’association Fertîles. C’est un nouveau modèle d’organisation qui me correspond beaucoup plus et auquel je crois pour opérer un changement. J’anime et je facilite donc des ateliers pour des associations depuis quelques mois.

Présente-nous ton projet « Moment donné ».

Mathilde Thibaut : Le projet est né de deux constats. D’une part, l’existence de freins à l’engagement qui limitent la participation des individus à la vie citoyenne. De l’autre, des associations de plus en plus sollicitées pour du bénévolat ponctuel, et qui n’ont pas les outils et les ressources pour les mobiliser.

Mon projet c’est de faire le lien, accompagner et faciliter, via un calendrier en ligne qui propose des missions courtes (entre 2h et 5h), collectives (pour favoriser le lien social), ponctuelles (pour s’adapter à tous les agendas) et sans compétences professionnelles requises (pour être accessibles au plus grand nombre), co-construites avec les associations partenaires du territoire.

Par ses actions, je souhaite lever les freins à l’engagement bénévole et redonner du pouvoir d’agir à tous les citoyens !

Pourquoi as-tu souhaité rejoindre le programme Source Ensemble ?

Mathilde Thibaut :  J’ai décidé de rejoindre le programme Source Ensemble pour professionnaliser mon projet et être entourée.
L’entrepreneuriat n’est pas tous les jours facile, c’est se lancer dans une aventure solo! Le fait d’appartenir à une promotion de femmes dans la même situation, ça me permet de me sentir moins seule et surtout, ça donne un cadre de travail. Avoir rendez-vous tous les mardis et jeudis dans les locaux, c’est une bonne manière de rythmer ma semaine, de poser mes objectifs et donc, d’avancer.
Ça m’a concrètement aidé à me structurer : travailler sur mon étude de marché, mon modèle économique, ma communication, mon statut.. tous les ingrédients pour s’assurer que le projet aboutisse réellement.  

Quels sont les potentiels freins ou difficultés que tu rencontres pour donner envie à tout citoyen de s’investir dans des actions de bénévolat ? 

Mathilde Thibaut : La méconnaissance, le manque d’informations, quotidien chargé, de sentiment d’incompétence de certaines personnes..

Aussi, le besoin de flexibilité, d’être rassuré, de ne pas être seul.. c’est pourquoi je me concentre sur des propositions de bénévolat ponctuel en groupe.

Le tissu associatif marseillais est très divers mais aussi déjà très dense. Pourquoi as-tu décidé d’implanter ton projet dans la ville de Marseille particulièrement ?

Mathilde Thibaut : Depuis son élection, la nouvelle municipalité travaille à réduire les inégalités existantes et à relancer une dynamique collective sur le territoire, en s’appuyant sur les acteurs associatifs locaux et en promouvant le faire-ensemble pour plus de vivre-ensemble. La Ville de Marseille a donc un environnement associatif particulier, avec la présence de nombreuses associations et une multitude d’acteurs qui s’engagent pour une ville plus juste, plus solidaire et plus inclusive.
La densité du tissu associatif n’impacte pas mon projet, je n’ajoute pas une nouvelle association pour une nouvelle cause, j’ai pour objectif de simplifier les process pour les associations en leur créant une solution de lien avec leur bénévoles. Avec plus de bénévoles, ils pourront se sentir soutenus et avancer sur leur missions.
En choisissant Marseille, il était aussi important pour moi de créer une initiative locale, à taille humaine, où je pourrais accompagner et bien connaître les associations avec qui je co-construis.

Comment ton projet a évolué pendant ton accompagnement dans le cadre du programme Source Ensemble ?

Mathilde Thibaut :  Aujourd’hui, Moment donné devient un média : je souhaite valoriser les associations du territoire marseillais via le format vidéo. Je participe à une action bénévole que je filme puis je fais un montage pour transmettre les valeurs, l’énergie et surtout les missions bénévoles disponibles pour chaque association sur une page Instagram.

En parallèle, je suis la porteuse de projets de l’association Benenova Marseille : un calendrier en ligne qui répertorie toutes les missions de bénévolat ponctuel du territoire auxquelles vous pouvez vous inscrire. Je n’abandonne pas l’idée de développer une application, mais cela se fera en temps 2, une fois que le calendrier en ligne sera bien consolidé avec les associations partenaires.

Vous êtes une femme et avez un projet entrepreneurial à Marseille et vous souhaitez être accompagnée ? Découvrez notre programme Source

D’autres stories

Les repas synesthésiques

Les repas synesthésiques

Je fais correspondre des œuvres musicales et des œuvres culinaires. 

Voir la vidéo

Team.archi

Team.archi

Le réseau connecté de jeunes architectes, accessibles par ville, région et pays

Voir la vidéo

Méline Laffabry

Méline Laffabry

Mettre en relation les journalistes et activistes en zones de guerre

Voir la vidéo

Restons en contact

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos dernières infos